Arc-en-ciel

Avec le temps, tout va, tout s’en va – Léo Ferré

Est venu le temps de te dire réellement au revoir. Après un mois sombre, à pleurer ton manque, j’ai vu l’arc-en-ciel. Celui qui me lie à toi. De la Terre il m’amène dans les nuages, dans un tunnel de couleurs. Avant, une pluie torrentielle est tombée. Puis il y a eu une accalmie. Soudain, est revenu le cyclone. Celui qui a fait tomber tous les arbres, a abîmé mon île. Je ne me reconnaissais plus. Il était temps de réagir. Cette fois, j’avais besoin d’une aide médicamenteuse car les idées étaient trop noires. Et je me suis arrêtée. J’étais déçue.

Aujourd’hui avec le recul, je me rends compte que je n’avais pas fait mon deuil. J’y croyais pourtant ! Mais il fallait passer cette année si compliquée et accepter que finalement l’espoir ne viendrait pas si je n’étais pas prête. Alors je t’ai vraiment laissé partir. Je t’ai dit au revoir, et je te reverrai bientôt. Tu m’avais dit que tout irait bien et qu’il ne fallait pas s’en faire mais je ne t’ai pas écouté. Je t’avais juste entendu.

Somewhere over the rainbow

Someday I’ll wish upon a star
Wake up where the clouds are far behind me
Where trouble melts like lemon drops
High above the chimney tops
That’s where you’ll find me

Et voici venu le temps où je me retrouve quelque part sur l’arc-en-ciel. Les nuages sont derrière moi et les ennuis me paraissent infimes. J’ai repris le travail, les activités dans l’association pour écouter et aider les parents endeuillés. Je laisse Dieu décider pour moi. Je laisse cette nouvelle vie venir nous combler quand l’heure sera venue, quand le moment sera propice.

Le chemin a été long et parsemé d’embûches. Mais j’ai retrouvé cette fierté de dire : « j’ai réussi à aller de l’avant ». « Ça va aller Maman », me disais-tu Eden. Tes mots prennent tout leur sens aujourd’hui. Je me rends compte qu’avec tout cela, j’ai fait de nouvelles rencontres, j’ai appris à mieux connaître des personnes qui faisaient déjà partie de mon entourage. J’ai aperçu qu’ils étaient nombreux à penser à nous sans vraiment le dire. J’ai senti l’amour autour de moi.

Lors d’une séance chez mon hypno-thérapeute, on est allé chercher mon trésor caché. Au fond de moi, dans une boîte, il y avait la clé du bonheur. Je ne savais pas ce qu’elle allait ouvrir. Je l’avais en moi mais je ne savais pas m’en servir. J’attendais d’être heureuse.

Il est où le bonheur ? Il est où ?
Il est là le bonheur…il est là !

Une amie m’a dit : « alors, il est où le bonheur ? » J’ai répondu qu’il était là. Mais elle m’a dit : « Non, il est dans ton coeur ». Alors cette clé que j’avais en moi, je l’ai tenue dans ma main. Elle a ouvert une porte vers un arc-en-ciel qui démarre où l’on veut et qui ne finit jamais.

Publicités

Une réflexion sur “Arc-en-ciel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s