Ailleurs

Julien et moi avions des envies d’ailleurs, alors nous sommes partis. La destination nous est venue assez rapidement car elle était sur notre liste de pays à visiter. Nous avons donc opté pour Bali. Cela paraissait être l’endroit idéal pour se la couler douce, rompre avec le quotidien et surtout lâcher prise.

Sans vouloir vendre les nombreux mérites de Bali, déjà connoté « destination de rêve »ou « paradis des surfeurs », je vous invite à y aller pour faire des rencontres et surtout faire connaissance avec leur culture. Les Balinais sont tout simplement apaisants. La gentillesse est innée chez eux et leur respect pour la nature (qui vient de leur religion hindoue) est un exemple à suivre. J’ai été frappée et même étonnée que cela existe encore malgré l’afflux massif de touriste dans leur pays. Les Balinais sont également de très bons artisans et artistes. Ils savent travailler le bois, la pierre, l’argent. Leurs sculptures et leurs peintures sont magnifiques. Résultat de notre voyage : nous sommes tombés amoureux de Bali !

SONY DSC
Balinais dans les rizières en terrasse

En partant là-bas, je me suis demandée si Eden allait rester auprès de moi, si je n’allais pas l’oublier en étant ailleurs, s’il n’allait pas m’en vouloir de partir alors que je devrais être en deuil. Mais chaque jour, je le sentais auprès de moi et chaque jour, j’avais une pensée pour lui. J’ai eu l’impression qu’il voyageait avec moi. A Bali, la famille est très importante. La vraie richesse selon eux est d’avoir une grande famille. Notre guide nous a raconté que cela faisait 12 ans qu’il était marié et que cela faisait 12 ans qu’ils essayaient d’avoir un enfant. Il ne s’est pas étalé sur leur situation, mais j’ai compris qu’il aurait aimé être riche…L’espace d’un instant, j’ai compris ce qu’il voulait dire car nous aussi, nous avions perdu notre richesse, et aimerions la retrouver. Mais à la fin de notre voyage, nous sommes tombés sur une grande enseigne de restaurants intitulé « EDEN », d’un rouge vif. Encore un petit signe pour nous dire « j’ai toujours été là ». Finalement, nous étions déjà riches mais nous ne l’avions pas encore compris.

S’évader a donc été une vraie leçon de vie. Nous sommes revenus avec beaucoup de sourires, de beaux paysages qui resteront gravés dans notre mémoire, mais aussi une nouvelle philosophie qui nous aidera à aller de l’avant.

Merci Eden, Merci Bali !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s